Nos membres à l'honneur: P.FRIEDLI -- Ph FUCHEY

Catégories
Publié le mar 18/12/2018 - 13:09

Nos membres à l'honneur: P.FRIEDLI -- Ph FUCHEY

Mise en page

"On a traversé l'Amérique en Bugatti !"

Patrick Friedli

Avec sa Bugatti 44, son épouse Nelly, leur fils Romain et des amis Bugattistes, Patrick Friedli a traversé les Etats-Unis. Un périple de 11 000 km en 7 semaines... sans ennuis.

Jamais deux sans trois...

Ayant participé au volant de ma T 37 à l’International Bugatti Meeting (IBM) aux USA en 2003, puis en 2010 au volant de ma T 51, j’ai souhaité être présent à l’édition 2018, se déroulant au Nord de l’état de New York, à Saratoga Springs. Nos amis Sharon et Jim Stranberg, comme en 2010 en nous organisant 2 semaines au sein des Parcs Nationaux du Colorado, ont proposé à certains d’entre nous une prolongation des plus inhabituelle : la traversée des Etats Unis d’Est en Ouest, en 28 jours, selon un tracé traversant 12 états du Nord du pays, avec une incursion de 2 jours au Canada, au droit des chutes du Niagara. Soit près de 9 000 km, qui s’ajoutent aux 2 000 km parcourus de New-York city à Saratoga Springs via Limerock et lors de «l’IBM» basé à Saratoga.

Nous ne nous étendrons pas sur ce rallye qui ne restera pas dans les mémoires, sinon pour son organisation défaillante et manquant pour le moins de chaleur humaine, ainsi que pour les prestations ne justifiant pas le déplacement d’une trentaine d’équipages étrangers, sur les 70 présents ! Heureusement, il en a été tout autrement pour les 7 équipages ayant rallié la côte Est à la côte Ouest, au cours d’un périple varié et riche en découvertes, visites et rencontres. Bravo à nos amis Stranberg pour leur parfaite organisation, qui incluait un road-book complet permettant de ne pas se perdre sur près de 9 000 km !

En dehors d’eux-mêmes, seul équipage américain présent, les 6 autres équipages venaient de 6 pays différents : John et Zhao Hang Shellard, d’Australie, en T 44, Lionel et Mary Rogers, de Nouvelle Zélande, en T 44, Luc et Sjo Slijpen (puis Gilly), des Pays Bas, en T 43, Hugh et Annette Conway, de Grande Bretagne, en T 44, Karel Van de Velde, de Suisse, en T 43 et Patrick et Romain Friedli (puis Nelly), de France, en T 44.

Que l’aventure commence...

Le lundi 10 septembre, alors que nos collègues quittent Saratoga, nous préparons nos voitures pour cette longue traversée à venir, ce qui est aussi l’occasion pour le groupe de faire plus ample connaissance. Nous a rejoint un vieil ami des Stranberg, Gary, qui conduira la voiture balai (et bagages) : un suburban Chevrolet, attelé d’une remorque fermée, qui sera en fait très peu utilisée.

Et mardi matin 11 septembre, sous la pluie, c’est le départ de la première étape qui nous conduit à Rochester, pour continuer le lendemain jusqu’aux chutes du Niagara, en suivant les berges Sud du Lac Ontario, parmi les vergers et les vignes ; malgré moult hôtels et casinos, ces chutes restent impressionnantes et permettent la jonction entre les lacs Ontario et Erié. Après une soirée agréable à Niagara-on-the-Lake, la journée du lendemain est la seule du voyage à nous faire emprunter un freeway sur 400 km pour rejoindre Dearborn, le fief de Ford dans la banlieue de Détroit. La visite (bien) guidée du musée Ford est passionnante, car ce musée est consacré à l’histoire des Etats Unis à travers les faits les plus marquants. Autre musée le lendemain, près de Charlotte en pleine nature, le Gilmore Museum, consacré exclusivement aux voitures, au travers d’une douzaine de halls dédiés chacun à une marque. Nous atteignons le soir même Muskegon, sur la rive Est du lac Michigan, que nous traverserons le lendemain matin en ferry pour débarquer à Milwaukee. Une soirée nous est organisée par des membres de l’American Bugatti Club (ABC), dont Paul et Sharon Simms qui se chargeront de déposer Romain à l’aéroport de Chicago pour rentrer en France.

Me voilà alors seul une semaine, pour traverser les collines du Wisconsin, puis les longues plaines du Minesota et du Dakota du Sud sous des pluies battantes et arriver ensuite à Rapid City, à l’entrée des parcs des Badlands et de Custer (et leurs bisons !). Nous visitons bien sûr le Mont Rushmore, pour y saluer les 4 présidents légendaires américains immortalisés dans la pierre entre 1928 et 1940 : Thomas Jefferson, George Washington, Theodore Roosevelt et Abraham Lincoln. Impressionnant !

Cap ensuite sur le Wyoming et Yellowstone, après avoir franchi le Granite Pass à près de 3 000 m d’altitude. Gilly Howard-Orchard nous a rejoint la veille, et Nelly se joint à nous à Cody. Près de 3 jours à parcourir le parc, à en admirer la nature préservée, à attendre le jaillissement horaire du geyser Old Faithfull, avant de repartir plein Nord en direction de Glacier Park dans le Montana, à cheval sur les USA et le Canada. Froid, grésil et neige pour atteindre Whitefish, où nous restons 2 nuits, avant de transiter par l’état du Idaho, à Sandpoint, et de traverser le sud de l’état de Washington en longeant l’impressionnante Columbia River. Soirée avec de vieux amis à Hood River, avant de monter le lendemain matin à la Timberline Lodge, sur les flancs du Mont Hood qui culmine à près de 3 500 m.

Et ce jeudi 4 octobre, nous sommes attendus par la beaunoise Véronique Drouhin pour visiter le domaine viticole familial planté il y a 40 ans à Newberg, à 30 km au sud de Portland, Oregon. L’accueil est chaleureux, les vins sont bons et nous assistons, sous le soleil, au dernier jour des vendanges !

Le lendemain, nous n’éviterons pas Crater Lake et son Lodge, que nous atteignons sous une tempête de neige ! Le soleil revient le lendemain en fin de matinée, et nous permet de faire la boucle de 50 km qui en fait le tour, avant de nous diriger sur Klamath Falls, au sud de l’état de l’Oregon. Enfin, voici l’Océan Pacifique à Crescent City, puis la 101 que nous suivons jusqu’à Fort Bragg, avant de rejoindre Sonoma à travers le vignoble californien pour séjourner à Glen Ellen, dernier lieu de résidence de Jack London. Notre dernière soirée se passe à Ramsgate, près du circuit de Sonoma, et copropriété viticole de Peter Mullin.

Bilan après 11 000 kilomètres 

Ce voyage était exceptionnel, très riche en visites et découvertes, sans défaillances mécaniques majeures pour les 7 Bugatti parvenant toutes au terme du périple. Pour ma Type 44, l’entretien sur 11 000 km se résume à une vidange moteur et boîte (pour mettre de l’huile plus épaisse) et un jeu de bougies ! En dehors de cela, quelques soucis d’alimentation en carburant ont nécessité, à deux reprises, la vidange du réservoir d’essence et de souffler les canalisations. Ce problème est sans doute lié à l’utilisation de carburant contenant de l’ethanol (parfois inévitable dans certains états américains) et créant des dépôts obturant les filtres et autres.

Après 9 000 km et 28 jours de cohabitation, ce périple n’a pas altéré l’amitié liant les 7 équipages ! Un grand merci à Gary, Sharon et Jim pour ces moments inoubliables !

 

 

 

                                                            Un 5° président ???? :

 

 

 

 

 

 

 

==================================================================================================================

 

Philippe FUCHEY, membre de l'AOC a de nouveau gagné le rallye de la Chataigne (71) en VHRS.

Avec son co plilote Belge Christophe HAYEZ, il a remporté 10 spéciales sur 12
et 2 à la deuxième place. E terminé avec 42 secondes d'avance!!!...

RETROCUP :

Toujours en  en tête de la Retrocup : (fin Aout, il reste 2 courses )

La RETRO-CUP VHRS est un « challenge » organisé par le magazine

Rétro Course dans le cadre de rallyes de régularité SPORTIVE pour voitures historiques (V.H.R.S).

Il s’applique à un certain nombre d’épreuves sélectionnées selon un commun accord

entre les Organisateurs et le magazine Rétro Course, dans le but de constituer un

challenge attractif.

En fin d’année, par un système de cumul de points, un palmarès est décerné avec

récompenses sous forme de prix et dotations diverses. Il n’y a aucune récompense

en argent.

Palmarès de Philippe :

  • 4ème au rallye Pays du Gier
  • 2ème au rallye de l'Anguison
  • 2ème au rallye du Dauphiné

et victoire au rallye Dijon Cote d'or !!

Bon courage pour la suite !

PS: ...et il continue: le 1° juin :

encore une victoire au rallye : Orange Ventoux Classic avec plus de 60 participants !!!

et il est bien accroché en tête de la Rétro Cup grâce a  une nouvelle 1° Place au Rallye de l'Ecureuil à Montelimar ce week end du 9-10 Juin!!!

Mais en Octobre il a dû choisir entre une épreuve de ce championnat VHRS et le Rallye international du Portugal, épreuve au niveau très relevé.

De ce fait il n'a pu finir en tête de la Retrocup.

Au Rallye du Portugal historique, du 1° au 6 octobre, il nous raconte :

"J'ai mené le rallye jusqu'à la spéciale n°13… nous avions de l'avance au général
et tout le monde nous voyait gagner le rallye car nous maitrisions à chaque ZR
les débats. Mais une grosse erreur de navigation nous a pénalisé de 10 minutes..
et sommes retombé à la 28eme place. Dès lors nous nous sommes encouragés pour gagner un maximum de spéciales dans l'espoir de finir dans les 10 premiers.

C'est ce que nous avons fait en gagnant plusieurs spéciales et étant presque
à chaque fois dans les 5 premiers. En plus nous avons gagné exceptionnellement 
2 fois la mythique spéciale de nuit du championnat du monde "Sintra" qui comprend 
pleins de virages avec les lacets et avec des milliers de spectateurs.

En fin de rallye notre objectif est atteint car nous finissons 10ieme….":

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.