Catégorie : Divers

“Mise en jantes” Chastellux (89)

gd_1202

22 les v’la !

Ce sont en effet 22 équipages que les restaurateurs et guides jalonnant notre sortie dégommage se sont dit en entendant puis voyant arriver nos Morgan, Hotschkiss, Austin Healey…

Cette année c’est le Morvan autour de Quarré les Tombes qui avait été choisi comme théâtre de notre traditionnelle 1ère sortie.

Si l’exactitude est un marqueur du plaisir de se retrouver, ce n’est plus seulement le plaisir, mais la ferveur et l’impatience qui nous animent tant chacun de nous était à l’heure pour le petit déjeuner à 10h pétant pris à l’hôtel de la Poste à Saulieu.

Outre la consistance de ce qui nous était proposé, la salle, mise sous housses dans les années 1970, vaut à elle seule l’arrêt dans cet établissement.

gd_122

Puis départ pour la maison Vauban à Saint Léger Vauban par des petites routes adorables notamment le passage du Lac de Saint Agnan dont les berges tranquilles peuplées de nos Charollaises pourraient être peintes par un Courbet local.

gd_123

La visite, commentée par une guide aussi compétente que passionnante nous donna mieux qu’un éclairage, un vernis tout de même, sur la vie et l’œuvre de cet immense homme né dans ce petit, tout petit, village perdu.

Vauban ce n’est donc pas seulement l’homme des fortifications que l’on retrouve un peu partout en parcourant l’hexagone, mais également un scientifique, comment combattre sinon éradiquer certains fléaux, un sociologue, comment apporter un peu plus d’égalité devant l’impôt…bref l’Honnête Homme au sens classique du terme.

Puis il faut le dire, la faim est là, alors cap sur Chastellux sur Cure pour partager ensemble le repas de midi au restaurant du village.

Une fois bien stationnés en face de l’établissement, coup d’œil sur celui-ci et inquiétude, mais on ne pourra jamais tous tenir.

gd_124

Mais si, derrière la petite façade et l’étroite première salle, dans un vaste espace, bien chauffé cela faisait du bien, nous attendait, disposée en fer à cheval (pas vapeur en dépit de la puissance de nos moteurs) une table bien dressée.

Vite s’asseoir pour entamer des discussions avec ses voisins et le reste passa trop vite sous la vigilance et la compétence des maîtres du lieu, un couple franco-anglais qui sait faire régner l’entente cordiale.

gd_125
gd_126

Mais à nouveau il nous faut repartir car nous avons rendez-vous 2 km plus loin avec Monsieur Philippe de Chastellux, Seigneur de Chastellux y résidant en son château.

Dès sa première phrase Monsieur de Chastellux sut retenir notre attention puis la deuxième notre intérêt pour son château et finalement, il nous passionna en nous amusant par ses saillies non dénuées d’un certain bon sens bien gaillard, sur l’histoire de sa famille dont l’altière demeure monte la garde face aux « terres historiquement hostiles ».

gd_128
gd_127

Merci à lui et toutes nos félicitations à cet homme qui représente une certaine France qui a fait ce que nous sommes aujourd’hui, un peuple libre vivant dans un beau pays.

Puis c’est le retour pour…nous retrouver le soir, comme une belle histoire de notre petit gaulois, autour d’un bon repas auquel il ne manquait que le barde bâillonné dans les cimaises du restaurant « Le Vieux Vigneron » de Corpeau.

La morale de cette belle journée :

L’année prochaine nous l’organiserons un dimanche pour que, notamment nos jeunes pris par leurs activités professionnelles, puissent y participer, c’est promis et quand c’est promis…

Yves BERGERET

gd_130

...
Lire la suite