BREVES DE COMPTEUR (Chronique du President)

Catégories
Publié le mar 27/10/2020 - 23:36

BREVES DE COMPTEUR (Chronique du President)

Mise en page

Pendant le confinement du Printemps 2020 et du fait de l'impossibilité de se réunir à Bel Air, notre Président Yves Bergeret à eu la bonne idée de publier chaque mois à destination de nos membres une "Brève de Compteur" .

Aussi savoureux que les "Brèves de Comptoir", cela consiste en articles axés bien entendu sur la voiture ancienne, avec des anecdotes, des récits vécus par nos membres ou des extraits de presse intéressants. 

Nous n'avons pas voulu réserver à nos seuls membres cette  qualité d' écriture,  avec touche d'humour ou de nostalgie de notre Maitre du barreau et pour cette raison, nous publierons régulièrement ces Brèves de Compteur sur notre site.

Voici la Brève de Compteur d'Octobre 2020:


OCTOBRE 2020
---------------Brèves de compteur…………


37°) - On peut tous être touchés !


Difficile encore pour Daniel, toujours fatigué et son tonus habituel n’est pas au rendezvous.
C’est long, pénible, au quotidien difficile à vivre, alors avant tout…
…ensemble restons prudents !
Bon courage à notre Daniel Mignotte, nous pensons à toi et au plaisir de te revoir le 7
novembre prochain Place Carnot, à ce propos si à l’heure où nous mettons sous presse notre
traditionnelle exposition est maintenue, en liaison avec les autorités la vigilance est plus que
jamais de rigueur.


38°) - Revue de Presse


a. Le mur du çon.
Allégrement franchi par le mensuel Rétroviseur n° 370 d’octobre 2020 consacrant 6
pages à une Mercedes 190 SL « de première main restée dans son jus d’origine ».
Si le choc des photos sur papier glacé dévoile effectivement une très belle et désirable
voiture, le poids des mots ne pèse pas lourd...
D’emblée le ton est donné puisqu’en titre il est fait état du « roadster Mercedes » et
l’article se poursuit par une bourde merveilleuse « le matricule 190 fait référence à la vitesse
de pointe escomptée… ».
Si se prendre les pieds dans le tapis entre roadster et cabriolet, histoire tellement so
british de vitres descendantes ou non, est parfaitement compréhensible pour des journaux
généralistes, en revanche zéro pointé dans une presse qui s’auto (c’est le cas de le dire)
proclame « Le N°1 de la presse auto de collection depuis 1976 »
Et que dire du lien entre son appellation et sa vitesse « escomptée », qu’au volant de la
300 SL « on escompte » rouler à 300 km/h, à celui de la 220, 220 km/h. et le D de la 190 D.
nous signifie que « nous escompterons » un petit 190 Km/h, diminué parce qu’il s’agit d’un
moteur diesel… ?
Confusion avec les Jaguar 120, 140, 150, l’Austin Healey 100….qui toutes tirent
effectivement leur appellation de leur vitesse de pointe exprimée en miles.
Nous qui le savons, petit moment d’humeur vite dépassé mais quid de nos jeunes, je ne
parle pas de nos Jean-Charles et Lilian érudits passionnés, mais de la jeunesse en générale qui
va retenir des sottises « ne pouvant qu’être vraies puisque écrites dans le journal » !


b. Le mur d’honneur.


Trois pages de deux tous récents LVA, il ne faut donc pas jeter le bébé avec l’eau du
bain, méritent d’y figurer en bonne position.
La première, dans le n°1941 du 15 octobre (pièce jointe 1) il est fait état de la 3ème place
de Philippe Fuchey au Rallye d’Autun dans la catégorie VHRS (Véhicules Historiques de
Régularité Sportive) et reproduit à côté de sa Porsche bleue son interview : « …A chaque
spéciale, c’était la bagarre au dixième de seconde…ce Rallye est pour moi le plus dur en France,
donc le plus sympa.»
Un grand bravo Philippe de la part de tout ton Club et pendant que l’on y est, encore
merci à notre imprimeur aussi efficace que généreux !


Les deux suivantes dans le n°1942 du 22 octobre :
- Page 5, (pièce jointe 2) le plus vibrant coloré et chaleureux hommage qu’il m’ait été
donné de lire sur Sir Sterling Moss à la suite de son récent décès, il faut dire qu’il
provient du…courrier des lecteurs !
A lire absolument.
- Page 22, (pièce jointe 3) où l’on aperçoit derrière une anglaise aux gros yeux une toute
pimpante caisse carrée bleue immatriculée 21, mais bon sang mais c’est bien sûr, c’est
le cabriolet C6 de Maryvonne et Christian Augras et s’il vous plait dans la montée du col
de la Schlucht !
Tranquille, Christian confie en arrivant au sommet « savourer cet instant tant il est
serein et confiant dans la mécanique imperturbable », pardi c’est toi qui as refait de AZ
cette vénérable auto, alors c’est certain pas d’embrouille à l’horizon, y compris celui de
la ligne bleue des Vosges !


39°) – Do you do you do you Saint Tropez !
Tous les ans à peine l’automne arrivé, ça swing dans le golfe !
Sacrée piste de danse qui voit des artistes hors normes se confronter tout au long de ces
« Voiles de Saint Tropez ». (Piece jointe 4)
Spectacle hallucinant que ces vieux gréements toujours verts, au repos à quai sorte de
paddock ou au milieu du chaudron magique, virant lof pour lof à la manière d’une certaine
Brescia dans le virage du Théâtre du Circuit des Remparts d’Angoulême et plus loin gitant
acrobatiquement pour tout donner sous les rafales de mistral dans un long bord, à l’image de
la même diabolique Type 13 à l’assaut de la ligne droite menant à la Cathédrale.
A voir impérativement, un grand merci à Claude Champeval pour savoir si bien partager
ces inoubliables moments.


40°) - Saint Trop’bis.
Mais au fait, que voilà une activité écologique, même pas besoin d’électricité alors à
quand le super bonus ?


41°) - Ferrarissime et fait rarissime !
Rarissime il Commendatore au volant d’une 404 pour pomper la technique de Sochaux ?
Pas du tout nous répond Pierre Coquet en pièce 4 et photos ci-dessous à l’appui !
Prototype de la Ferrari 250 GT2+2, devant Un utilitaire qui a vraiment mangé du lion
la 404 de P. Bouvot ingénieur Peugeot pourtant loin de l’East African Safari
Extraordinaires ces photos, j’adore celle du break 404 siglé et
passionnant cet article très documenté de Pierre où l’on apprend entre autres que Enzo
Ferrari lui-même a entendu éprouver le système hydrovac adopté par Peugeot sur ses 404 et
que « Monsieur Phil Hill, chaque année lorsqu’il vient en Europe, achète une Peugeot et roule
cette année en 404 Grand Luxe ».
Merci de nous gâter Pierre en nous faisant profiter de tes immenses connaissances sur
cette marque culte dont tu es l’un des grands prêtres.


42°) - des nouvelles de nos voisins.
Recevoir un petit coucou des clubs voisins est toujours du pur plaisir, celui-ci nous vient
du Club Autun Rétro :
« J'ai retrouvé cette carte postale et souhaite vous en faire profiter.
Amicalement à tous »
Pascal Degrandcourt, secrétaire du Club Autun Rétro
Merci les amis !


43°)- Souvenirs souvenirs…..
Les tiens Emmanuel sont savourement contés, tu es un vrai marchand de rêves,
dégustez la pièce jointe n° 5 et vous serez embarqués dans ses gouts sucrés-salés comme toute
authentique english-cook indeed!


A la prochaine, en attendant le 7 novembre place Carnot, pas d’imprudence et bien
amicalement !
Yves.

 

Télécharger nos pièces jointes

Ajouter un commentaire

Le contenu de ce champ sera maintenu privé et ne sera pas affiché publiquement.